« Article précédent | Article suivant»

14.03.13

La vie d'un Afghan

Posté dans Ecrivains en herbe | 23:13


Salut, je suis Khalil. Ceci va être une histoire triste; et je ne sais pas avec quoi je vais la commencer. Alors je la commence comme ça et pas avec "il était une fois..." car cette histoire peut arriver à chaque afghan en ces temps-ci.

J'habite dans la capitale de mon pays, à Kaboul. Je mène une vie normale, presque normale. J'ai une télé, une casquette de baseball, des tennis, comme les autres garçons de mon âge. J'ai 12 ans et demi. Comme j vous l'ai dit, je vis une vie presque normale.

Mais chez nous, depuis très longtemps, il y a la guerre. Mon père en est revenu avec une jambe blessée.  Dans la famille, nous ne sommes pas très riches. Les bonnes récoltes sont rares. Je ne suis pas sorti depuis cinq mois. Les millitaires nous l'ont interdit depuis l'attaque aérienne qui a lancé des mines partout sur terre. Mon copain Arad a marché sur une d'entre elle... Il a eu de la chance car il a eu le temps de sauter sur le  côté. Enfin je parle de chance... Il a perdu ses deux pieds lors de l'explosion ... mais il  a survécu. Lui, ça fait dix mois qu'il ne sort plus de la maison. Non pas parce-qu' il n'a plus de pieds mais il me dit qu'il veut encore garder ses mains.

Quand j'ai entendu parler la première fois d'une chose qui s' appelle Europe je me suis demandé qui pourrait s'appeler comme ça. C’est plus tard que j’ai compris que c’était un continent à l'autre bout du monde. (Sachez que il n'y a plus d'école parce qu'elle se trouve à 10 km de là et qu'à cause des mines, ce n'est pas évident de passer entre, d'y arriver vivant...).

Quand j'ai appris que, là-bas, il y avait la paix, je me suis dit "c'est le paradis, tu n'as même pas àt'inquiéter, à craindre de te faire tuer par la prochaine mine ou mitraillette. Et tu n'as même pas besoin de récolter de pommes de terre, tu vas juste dans un magasin qui s'appelle Rewe, Edeka ou Tengelmann pour avoir de quoi vivre."

Alors j'ai su que c'était le paradis.

Pourtant, on dit qu'il y a 70 ans, c'était la guerre chez eux. Surtout la France et l'Allemagne étaient les pires ennemis.

Mais il y a 50 ans que vous êtes devenus amis et non ennemis et que vous avez signé un fameux contrat qui s'appelle  le traité de l'Elysée.

J' espère que mon rêve de paix se réalisera enfin aussi dans  mon pays. J'attends un tel miracle.

FIN                                                                              VALENTIN

 

0 Commentaires | "La vie d'un Afghan" »

Ajouter un Commentaire

Ajouter un Commentaire